L’Orbdunum

L’idée en 1 ligne :
L'avènement d'un territoire d'interaction et d'essor culturel universel.
L'idée :

La ville de Lyon, à l’instar de nombreuses villes françaises abrite en son sein une multitude de lieux dédiés à l’expression culturelle, fait des plus rassurants pour une nation telle que la France.
Toutefois, une lacune apparaît en notre chère nation tant que région. La culture peine à rayonner de manière à part entière. Si les cultures, tant française que lyonnaise que française ne sont plus à faire ni promouvoir, il n’en demeure pas moins que celle-ci peine à ce renouveler, semblant ainsi se reposer sur ses solides acquis.

Tels acquis, malgré une solidité qui n’est plus à prouver tendent à se noyer en une globalisation toujours incessante, entrainant une universalisation plus qu’un réel renouveau.

Or, le rayonnement d’une culture, sa capacité à se renouveler, évoluer ne traduit-elle pas la santé de la société qui l’abrite ? Si l’influence française est certaine, sa capacité à se renouveler au travers d’idées nouvelles semble faiblir.
Ce projet est donc une chance, une opportunité unique de créer un lieu d’élévation de l’érudition, de l’humanisme et ce, à travers l’art.

Cette arche, cette maternité de la culture à bon but de devenir le berceau d’un art nouveau au rayonnement universel et international. Un projet devant en inspirer d’autres tant par sa forme que son fond.

Ce sanctuaire doit donc s’interpréter non seulement en un lieu de diffusion culturelle, mais surtout en un lieu de création. Celui-ci prendra la forme d’un complexe réunissant l’ensemble des arts, offrant en son sein une capacité réelle de diffusion à chacun d’entre eux, tout en ciblant un public universel.

Si l’idée peut sembler utopiste ou bien au contraire faiblement novatrice, il appert qu’aucun des lieu pré-existant ne propose un cadre de création artistique réel, ouvert à tous. Le concept, financé par les ventes de ses artistes, leurs représentations, quelques subventions, donations et autres revenus d’exploitation n’en n’oublieras en rien les valeurs essentielles à notre temps et les diffusera.

Cette agora culturelle reposera de ce fait sur un modèle économique, énergétique et bien enten

Le créateur :
Nom : Guillaume Pividal
Localisation : Lyon, Saint-Etienne, Bourg-en-Bresse, Roanne

Terminée
Chargement...